Trouver des fonds

De Wiki VA
Révision datée du 5 mars 2020 à 14:29 par Pierre-Yves Tardieu (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Pour faire tourner votre association il faut avoir des sources de revenu. L'association ne peut pas se reposer uniquement sur les subventions et doit trouver un modèle économique.

Cotisation

C'est la base du financement de beaucoup d'assos, c'est une bonne chose quand ils permettent de couvrir au moins les frais de fonctionnement de l'association :

  • Assurance du local et/ou des membres
  • Frais bancaires de tenu de compte
  • Abonnements internet *Petits achats pour le local

Intérêts :

  • ça engage les membres et les responsabilises
  • permet de garder une trace et de bien définir le statut de membre
  • payer les frais de fonctionnement
  • c'est très facile d'appliquer un tarif VA (ce qui fait vivre les assos)

Evénements payants

A vous de juger à quel prix vendre les places pour votre événement. C'est très fortement recommandé de faire des tarifs réduits pour les adhérents VA car c'est ce qui vous permet d'emprunter tout le matériel gratuitement et sûrement de financer une partie de l’événement. Plus généralement c'est une façon de montrer votre attachement au monde associatif insalien.

Vous pouvez faire des préventes physiques et/ou vendre en ligne sur la plateforme helloasso (100% gratuit pour les assos).

Parfois faire un prix libre bien mis en avant peut rapporter autant voir plus surtout si vous faites un buffet/événement avec des parents/profs/vieux (qui lâcheront peut-être plus facilement un billet).

Partenariats

Votre association peut mettre en place des partenariats avec des entreprises contre une rémunération. Bien sûr, vous pouvez faire de la communication pour l'entreprise sur le campus et ainsi "vendre" les futurs ingénieurs qui le fréquentent, mais si vous voulez organiser un événement avec l'entreprise il faudra au préalable demander l'autorisation à la direction de l'INSA (Pascale Canivet).

Idées de choses à leurs vendre :

  • Affichage de leur logo sur vos moyens de communication (site web, réseaux sociaux, flyers, affiches, …)

  • Offrir un moment de discussion privilégié avec un groupe précis d’étudiants qui les intéresse (via un Forum, ou en positionnant un stand de l’entreprise intelligemment lors d’un événement, …)

  • Faire passer leurs offres de stages auprès de vos réseaux, à commencer par vos membres

  • Leurs envoyer les CV des membres volontaires

  • Le fait que les étudiants s’habituent à leurs outils/produits et quand ils seront ingénieurs, ça leur rapportera gros

  • Les représenter sur le campus (via des programmes d’ambassadeur par exemple)

Pour trouver des partenaires, vous pouvez réaliser une plaquette de présentation de votre association, avec des chiffres-clés. Certaines entreprises peuvent aussi vous apporter du sponsoring en nature (matériel technique, nourriture...).

Attention aux entreprises que vous démarchez, si elles ont déjà un partenariat avec une autre association le but n'est pas de créer une concurrence pour tirer les prix vers le bas. :-)

Si l'entreprise propose une mission précise pour des membres de votre asso contre rémunération, il faut passer par ETIC, la junior entreprise a l'habitude de gérer ce genre de contrat et a un statut qui permet de le faire simplement et légalement.

Ventes de nourriture

Pour avoir le droit de vendre quoi que ce soit, les statuts de votre association doivent mentionner cette source de financement autorisée dans la section "Ressources". Lorsque vous cuisinez n'oubliez pas que tout appareil électrique qui produit de la chaleur est très énergivore (2,5KW par crêpière, >3KW par friteuse) il faut donc jamais brancher deux appareils sur le même enrouleur et optimiser l'utilisation des secteurs électriques du local (toutes les prises ne sont pas branchées sur le même disjoncteur)

Ventes de crêpes ou de frites

Vous pouvez emprunter des appareils pros et des tables au BdE (Cf Pool des Assos). Pour tenir un stand de crêpes en extérieur, il faut faire une demande d'autorisation à la DVE en précisant le besoin d'électricité pour que la DIRPAT installe une armoire électrique dédiée. Pensez à détailler un minimum ce que vous comptez préparer et acheter les demandes de Pascales sont de plus en plus précises.

Commandes de repas dans les turnes

Aucune autorisation particulière est nécessaire actuellement. Vous pouvez utiliser helloasso.com pour gérer les commandes et les paiements en lignes. Ce service permet aux associations à but non lucratif de gérer des paiements en ligne sans aucune commission sur les transactions. Le local cuisine géré par le Culinarium est également réservable gratuitement pour préparer la nourriture dans les meilleurs conditions. (Cf article dédié)

Prestations

Tout travail mérite salaire, et il est possible de travailler en tant qu'association !

Comptages

Chaque mois (le deuxième mardi) le Grand Lyon fait des comptages de vélos sur certains carrefours. Il est possible d'y participer via les 24h. Il y a deux créneaux : 7h30-9h30 et 17h-19h. La mission est rémunérée 10 euros de l'heure, soit 40 euros par carrefour. C'est un moyen facile de récolter de l'argent. Contact : comptages@24heures.org

Courses

Chaque année, le Run In Lyon et le Lyon Urban Trail engagent des associations pour gérer la circulation sur les carrefours de la course. C'est rémunéré 30 euros par bénévole et c'est là encore un bon moyen de gagner de l'argent facilement. Chaque bénévole n'ai pas payé individuellement mais c'est à vous d'envoyer une facture aux organisateurs, pour qu'ils puissent vous faire le virement correspondant aux nombre d'équipiers que vous avez fournis. Si vous êtes nombreux ils peuvent vous attribuer la responsabilité d'une section entière du parcours et un chef de zone (chargé de poser la signa) sera rémunéré autour de 70€.

Autres prestations

Si votre activité le permet, vous pouvez vendre des prestations à des organismes extérieurs à l'INSA pour financer vos activités internes.

Loteries et Tombolas

En principe, les loteries sont interdites, ou fortement encadrées et taxées par l'état comme tout les jeux d'argent basés sur la chance. En pratique si l'association a pour objet statutaire, la bienfaisance, l'encouragement des arts ou la pratique d'une activité sportive elle peut demander une dérogation à la mairie en remplissant le formulaire suivant : formulaires.service-public.fr/gf/cerfa_11823.do Pour plus d'informations, toutes les infos sont sur : service-public.fr/associations/vosdroits/F21565